Panorama de Bataille de Ladysmith. Maps. Sites. Photos. Vidéos.

 [+]
Description  panorama

Bataille de Ladysmith

POI: -28.560000, 29.780000
La bataille de Ladysmith fut un des premiers affrontements de la deuxième Guerre des Boers. Une importante armée britannique établie dans la ville de garnison de Ladysmith tenta une sortie le 30 octobre 1899 contre les armées boers encerclant la ville. Il en résulta un désastre pour les Britanniques. La force principale fut repoussée vers la ville, et un détachement isolé de 600 hommes dut se rendre. Les Boers ne réussirent cependant pas à transformer leur avantage, et mirent le siège autour de la ville, qui fut libérée 188 jours plus tard.
Rétroactes
Alors que la guerre avec les républiques boers apparaissait inévitable dès juin 1899, le War Office britannique envoya 15 000 soldats dans la colonie du Natal, pensant en cas de déclenchement de la guerre être suffisante pour se permettre d'attendre l'envoi de renforts suffisants. Certaines de ces troupes furent redirigées alors qu'elles revenaient d'Inde vers l'Angleterre, et d'autres furent envoyées de garnisons basées en Méditerranée ou ailleurs. Le Lieutenant Général Sir George White fut désigné pour commander cette force militaire. Il était âgé de 64 ans et souffrait d'une blessure à la jambe à la suite d'une chute de cheval. Ancien des guerres indiennes, il n'avait que peu d'expérience de l'Afrique et des guerres contre des européens.
Déploiement britannique
Le Natal était grossièrement divisé en une partie nord et sud par la rivière Tugela. Le Natal septentrional était en entouré de trois côtés par les républiques boers. Bien que certains lui avaient conseillé de se cantonner au sud de la rivière, White ne l'entendit pas ainsi pour des raisons de prestige. D'autres officiers d'expérience considérèrent que White avait été mal conseillé par des officiers âgés dont Penn Symons et son second, le Colonel Ian Hamilton. White concentra le gros de ses forces à Ladysmith, à environ 20 kilomètres au nord de la Tugela, alors qu'une brigade dirigée par Penn-Symons s'établit plus au nord encore à Glencoe et Dundee. Les troupes de Penn-Symons étaient particulièrement exposées au danger, déployées loin vers le nord et facilement susceptibles d'être encerclées, mais aussi pas assez loin vers le nord pour bloquer les cols de montagnes du Drakensberg que les Boers traverseraient pour envahir le Natal.
Déclenchement de la guerre
Contrairement à l'avis de plusieurs officiers britanniques tel Sir Alfred Milner, le High Commissioner pour l'Afrique du Sud, les gouvernements boers ne craignaient pas particulièrement le déploiement britannique au Natal. Par contre, ils voyaient celui-ci la preuve de la détermination britannique d'envahir les républiques boers. Le gouvernement du Transvall dirigé par le Président Paul Kruger envisagea dès septembre le lancement d'une attaque, mais le Président Steyn de l'État libre d'Orange le dissuada pendant plusieurs semaines pour prolonger les négociations. Avec la fin de ces dernières, les deux républiques boers déclarèrent la guerre et attaquèrent le 12 octobre...   ... (Français)
Battle of Ladysmith - English -> Français  
Battaglia di Ladysmith - Italiano -> Français  
by Panoramio
Ladysmith Royal Hotel
Ladysmith Royal Hotel
Saman J
go place
Ladysmith City Hall
Ladysmith City Hall
Daan Prinsloo
go place
King Street,Ladysmith
King Street,Ladysmith
Saman J
go place
King Street,Ladysmith
King Street,Ladysmith
Saman J
go place
@ Royal,Ladysmith
@ Royal,Ladysmith
Saman J
go place
Ladysmith.
Ladysmith.
Saman J
go place
Ladysmith,South Africa
Ladysmith,South Africa
Saman J
go place
Sites touristiques à proximité  panorama