Panorama de Parlement d'Afrique du Sud. Maps. Sites. Photos. Vidéos.

 [+]
Description  panorama

Parlement d'Afrique du Sud

POI: -33.927730, 18.418620
Le Parlement d’Afrique du Sud est l'organe collégial qui détient le pouvoir législatif dans cet état d'Afrique australe. Il est actuellement composé de deux chambres : une chambre basse nommée Assemblée nationale (en anglais : National Assembly et en afrikaans : Nasionale Vergadering) et une chambre haute nommée Conseil national des Provinces (en anglais : National Council of Provinces, NCoP et en afrikaans : Nasionale Raad van Provinsies). Toutes deux sont composées de membres élus. Instauré par le South Africa Act en 1910, le parlement sud-africain, calqué sur le régime parlementaire issu du modèle de Westminster, a subi de multiples transformations depuis la formation de l'Union sud-africaine. À l'origine, seuls les blancs sud-africains étaient électeurs de plein droit tandis que le droit de vote des métis du Cap et des Noirs était soumis à de sévères restrictions. Ces franchises furent progressivement entamées à partir de 1936 avant d'être quasiment supprimés lors de la mise en place de la politique d'apartheid. En 1983, le parlement devint tricaméral avec une chambre pour les Blancs, une chambre pour les indiens et une chambre pour les métis. Les Noirs n'obtiennent l'égalité des droits civiques qu'en 1994 lors des premières élections nationales non raciales et l'élection d'une assemblée constituante. Sous la Constitution transitoire de 1994, le parlement était composé d'un Sénat et de l’Assemblée nationale. Il était aussi le « Constitution-Making Body » (CMB), un statut original d’assemblée constituante issu d’un compromis entre les différents partis politiques. La constitution sud-africaine actuelle, issu du travail effectué pendant cette période, a été adoptée en juin 1996. Le Sénat dont les membres sont élus dans chacune des neuf Législatures provinciales (Provincial Legislatures) est alors remplacé par le Conseil national des Provinces (National Council of Provinces, NCoP) alors que l’Assemblée nationale est restée inchangée dans son rôle de chambre législative au rôle prédominant chargé notamment d'élire le Président de la République d’Afrique du Sud issu normalement des rangs du parti politique dominant de la chambre basse.
Histoire
L’Union d’Afrique du Sud
À sa création en 1910, l'Union d'Afrique du Sud est composée de 4 provinces : la province du Cap, le Natal, le Transvaal et l'état libre d'Orange. Selon le principe inscrit dans le South Africa Act, le texte d'établissement de l'Union, c'est le parlement qui est souverain et non la constitution. En conséquence, les règles pour modifier le texte constitutionnel ne nécessitent que très rarement de majorités qualifiés au sein du parlement. Par ailleurs, le South Africa Act permet aux anciennes républiques boers de continuer d'appliquer un système électoral ségrégationniste (favorable ainsi aux Afrikaners au Transvaal et de l’Orange) tandis que dans la colonie du Cap les coloureds et les noirs, représentant alors 15 % du corps électoral, exercent leur droit de vote sous conditions...   ... (Français)
Parliament of South Africa - English -> Français  
Parlement van Zuid-Afrika - Nederlandse -> Français  
Парламент Южно-Африканской Республики - Русский -> Français  
Parlament Republiki Południowej Afryki - Polska -> Français  
南アフリカ共和国の議会 - 日本語 -> Français  
Parlamento da África do Sul - Português -> Français  
Sør-Afrikas parlament - Norske -> Français  
Sydafrikas parlament - Svenska -> Français  
by Panoramio
Tuinhuys - Company's Garden
Tuinhuys - Company's Garden
Emiliano Homrich
go place
Cape Town Garden
Cape Town Garden
Yulia Zyulyaeva (Uka)
go place
Cape Town (from Table Mountain)
Cape Town (from Table Mountain)
Yulia Zyulyaeva (Uka)
go place
South African Museum
South African Museum
Emiliano Homrich
go place
: Paisaje urbano
: Paisaje urbano
Lazariparcero
go place
Cape Town from 22nd floor
Cape Town from 22nd floor
Roberto Giammanco
go place
Cape Town, City Hall
Cape Town, City Hall
© Wim
go place