Panorama de Ferdinand Boberg. Maps. Sites. Photos. Vidéos.

 [+]
Description  panorama

Ferdinand Boberg

POI: 59.328330, 18.065560
Gustaf Ferdinand Boberg, né le 11 avril 1860 à Falun, mort le 7 mai 1946 à Stockholm, est un architecte et designer suédois. Il fut en son temps l'un des architectes les plus en vue de Suède, et a laissé un grand nombre d'œuvres monumentales.
Formation
Boberg étudie à l'institut royal de technologie de Stockholm, puis à l'académie royale des arts (1882-1884), où il reçoit la médaille royale. Il effectue plusieurs voyages d'étude en Europe : Italie et France en 1885-1886, Angleterre, France et Espagne en 1888, Allemagne et France en 1889. En 1888, il épouse l'artiste Anna Scholander.
L'architecte
Dès 1890, Boberg se distingue avec la caserne des pompiers de Gävle, un bâtiment massif aux allures de château fort. Il enchaine en 1892 avec la première station électrique de Stockholm, la station de Brunkeberg, située à l'angle des rues Regeringsgatan et Smålandsgatan, dont l'ingénieux portail suscite l'admiration (le bâtiment est démoli en 1960, tandis que le portail est transféré à la station de Tule rue Tulegatan). En 1893, c'est le tour de l'usine à gaz de Värta, toujours à Stockholm, un complexe industriel pour lequel Boberg dessine une vingtaine de bâtiments en briques rouges. En 1896, il réalise l'église de Skagershult, puis en 1897 le château d'eau de Mosebacke à Stockholm et les ateliers Munktell à Eskilstuna. En collaboration avec Gustaf Wickman et Georg Ringström, il travaille sur le projet du nouveau siège du parlement dans la vieille ville de Stockholm. En 1903, il construit à Djurgården une demeure nommée Vintra pour son propre usage et celui de son épouse Anna. Le couple y réside jusqu'à son départ pour Paris en 1925. Toujours à Djurgården, il dirige les travaux de rénovation et d'agrandissement de la villa Parkudden pour le prince Charles, avant de se consacrer à la résidence du prince Eugène, Waldemarsudde. Boberg est aussi l'auteur à Stockholm de la maison Carlberg, actuel siège de la confédération syndicale LO, de Rosenbad (1903), aujourd'hui siège du gouvernement, et de la poste centrale (1904). Parmi ses œuvres plus tardives, on peut mentionner l'église Uppenbarelsekyrkan à Saltsjöbaden (1910-1913) et le grand magasin NK de la rue Hamngatan à Stockholm (dessiné en 1913).
Expositions
En 1889 à l'exposition universelle de Paris la maison scandinave de l'histoire de l'habitation humaine de Charles Garnier est basée sur un dessin de Boberg aujourd'hui conservé à la bibliothèque-musée de l'opéra Garnier. Pour l'exposition de Stockholm en 1897, il réalise le pavillon des arts, le bâtiment des mines de Kopparberg et une série d'autres édifices, ainsi que, en collaboration avec Fredrik Lilljekvist, le pavillon industriel. On lui confie ensuite le pavillon de la Suède pour l'exposition universelle de Paris en 1900, et pour l'exposition universelle de Saint-Louis en 1904. En 1906, il crée le pavillon de la société NK pour l'exposition artistique et industrielle de Norrköping. Trois ans plus tard, lors de l'exposition artistique...   ... (Français)
Ferdinand Boberg - English -> Français  Deutsch -> Français  Nederlandse -> Français  Italiano -> Français  Català -> Français  Português -> Français  Norske -> Français  Svenska -> Français  Danske -> Français  Suomalainen -> Français  
Боберг, Фердинанд - Русский -> Français  
Ferdynand Boberg - Polska -> Français  
Фердінанд Боберг - Український -> Français  
by Panoramio
Swedish parliament
Swedish parliament
bijan soleimani
go place
Riksdagshuset and Riddarholmen Church
Riksdagshuset and Riddarholmen Church
Igor Simic
go place
Opera
Opera
MARAS1999
go place
Riddersholm
Riddersholm
LegaTim
go place
Drottinggatan
Drottinggatan
LegaTim
go place
Light
Light
Adam Salwanowicz
go place
Guàrdia Real, Estocolm
Guàrdia Real, Estocolm
angel&marta
go place