Panorama de Palais Massimo alle Terme. Maps. Sites. Photos. Vidéos.

 [+]
Description  panorama

Palais Massimo alle Terme

POI: 41.901365, 12.498387
Le palais Massimo alle Terme est un édifice du XIXe siècle situé à Rome, à proximité des thermes de Dioclétien, d'où il tire une partie de son nom. Il abrite une partie des collections du Musée national romain.
Historique
Le palais Massimo est bâti sur l'emplacement de l'ancienne villa Peretti-Montalto, propriété du cardinal Felice Peretti, futur Sixte Quint (1585-1590), puis de la famille Negroni. En 1789, il passe à la famille Massimo, qui lui donne son nom actuel. Au XIXe siècle, l'ancienne villa est progressivement détruite. Sur son emplacement, le jésuite Massimiliano Massimo fait bâtir par l'architecte Camillo Pistrucci un nouvel édifice, qui devient un établissement d'enseignement jésuite, fonction qu'il conserve jusqu'en 1960. En 1960, l'Institut Massimo quitte l'édifice pour s'installer dans le quartier nouveau de l'EUR. En 1981, l'État italien se porte acquéreur du bâtiment et l'annexe au Musée national romain, dont les principaux bâtiments se trouvent à proximité, dans les Thermes de Dioclétien. Le musée a été inauguré en 1995 et achevé en 1998.
Collections
Les collections du musée s'étendent sur quatre niveaux. L'accès se fait par le Largo di Villa Peretti. Une plaque sur le mur gauche de l'escalier, dédiée par les anciens élèves du collegio Massimiliano Massimo, rappelle la fonction passée du musée. Le visiteur est accueilli par une statue assise d'Athéna en marbre de Luna, basalte et albâtre rose. Découverte au pied de l'Aventin, l'œuvre est sans doute la statue de culte d'un temple qui se serait trouvé sur cette colline à la fin du Ier siècle av. J.-C. ou au début du Ier siècle apr. J.-C.
Sous-sol
Les salles du sous-sol exposent la plus importante collection de monnaies d'Italie (120 000), constituée par la réunion de la collection de médailles du musée Kircher, celle du numismate Francesco Gnecchi (it), acquise en 1929, de celle du roi Victor-Emmanuel III d'Italie, rachetée par l'État italien en 1946. Elle est riche de nombreuses monnaies romaines du début de l'époque républicaine, et couvre les périodes impériale, médiévale et contemporaine. Sont également exposés une collection de bijoux féminins romains, et trois sceptres impériaux;
Rez-de-chaussée
Le rez-de-chaussée est composé de huit salles et de trois galeries faisant le tour de la cour centrale. La première galerie, située à droite de l'entrée, présente des portraits romains de la période républicaine. L'un des plus remarquables représente une vieille femme portant un chignon, exemple caractéristique du « réalisme presque impitoyable du portrait à la fin du Ier siècle av. J.-C.. » Elle comprend également une mosaïque de sol à emblema représentant l'enlèvement du jeune Hylas par les nymphes et provenant du triclinium d'une villa située le long de la Via Labicana, dans les environs de Tor Bella Monaca. La salle 1 est consacrée aux portraits des membres de la classe dirigeante romaine, de Sylla à Jules César. Certains s'inscrivent dans la tradition étrusco...   ... (Français)
Museo nazionale romano di palazzo Massimo - Italiano -> Français  
Palazzo Massimo alle Terme - Magyar -> Français  
by Panoramio
Roma, MNR terme di Diocleziano: il cortile d'ingresso
Roma, MNR terme di Diocleziano: il cortile d'ingresso
Vincenzo Surace
go place
Roma: Piazza della Repubblica
Roma: Piazza della Repubblica
Claudio e Lorella
go place
Santa Maria degli Angeli
Santa Maria degli Angeli
Markus Källander
go place
Italia, Roma, Teatro dell' Opera (dedicato per Adamo - Mahlerer)
Italia, Roma, Teatro dell' Opera (dedicato per Adamo - Mahlerer)
luca ©
go place
Roma Termini tren geltokia
Roma Termini tren geltokia
Iñaki Lasa Rodríguez
go place
Roma, piazza della Repubblica (già dell'Exedra)
Roma, piazza della Repubblica (già dell'Exedra)
Vincenzo Surace
go place
Stazione Termini
Stazione Termini
Antonio Biondi
go place