Panorama de Basilique Julia. Maps. Sites. Photos. Vidéos.

 [+]
Description  panorama

Basilique Julia

POI: 41.891979, 12.484884
La basilique Julia ou basilique julienne (en latin : Basilica Iulia) est une basilique civile située sur le Forum Romain, construite durant la deuxième moitié du Ier siècle av. J.-C. Cet édifice public offre un abri pour les réunions, les procès et autres activités officielles qui se déroulent sur le Forum.
Localisation
La basilique est construite le long du côté sud du Forum Romain, entre le vicus Tuscus et le vicus Iugarius. Elle remplace la basilique Sempronia qui date de 169 av. J.-C. et qui a été détruite par un incendie. La nouvelle basilique reprend la même orientation, alignée avec le temples de Castor et Pollux et celui de Saturne (voir le plan).
Fonction
La basilique abrite les tribunaux civils et des boutiques (tabernae), ainsi que des bureaux du gouvernement. Sous ses arcades, on pratique également des activités bancaires. À partir du Ier siècle, elle est utilisée pour les séances des Centumviri (le « tribunal des Cent »), qui jugent des affaires de succession. Quatre procès peuvent avoir lieu en même temps dans la nef centrale qui est compartimentée, les différentes salles étant séparées par des cloisons amovibles. Dans ses Épîtres, Pline le Jeune évoque l'affaire pour laquelle il a plaidé dans cette basilique en faveur d'une femme que son père octogénaire a déshéritée alors qu'il veut prendre une nouvelle femme. Une statue de Crispus est installée dans la basilique en récompense pour ses plaidoiries fréquentes données en présence de l'empereur Domitien.
Histoire
Antiquité
Les travaux de la construction sont probablement lancés par l'édile Lucius Aemilius Paullus, frère du triumvir Lépide, en 54 av. J.-C., au nom de Jules César. Les travaux sont financés grâce à l'argent du butin de la campagne en Gaule. La basilique est consacrée avant l'achèvement des travaux en 46 av. J.-C. Les travaux ne sont achevés que par Octavien, qui la baptise du nom de son père adoptif, Jules César. Elle brûle peu de temps après son inauguration, vraisemblablement durant l'incendie de Rome de 14 av. J.-C. et est reconstruite par Auguste, qui l'agrandit. Il la consacre une nouvelle fois, peut-être avant que les travaux ne soient terminés, en 12 ap. J.-C. des noms de Caius et de Lucius Caesar : Basilica Cai et Luci,. Mais ce nom ne perdure pas et l'édifice reste connu comme Basilica Iulia. Il est dit que Caligula s'est tenu sur le toit de la basilique pour jeter des pièces au peuple en contrebas,. « Il [Caligula] surpassa en prodigalités tout ce qu'on avait vu jusqu'à lui. [...] Pendant plusieurs jours, du haut de la basilique Julia, il jeta au peuple une somme considérable de monnaies. » — Suétone, Vie des douze Césars, Vie de Caligula, 37, 1-2 Un incendie à Rome sous le règne de l'empereur Carin, en 283 ap. J.-C. détruit en partie la basilique qui est restaurée par Dioclétien, puis de nouveau par Gabinus Vettius Probianus, préfet de la Ville en 416 ap. J.-C., qui la décore avec des statues
Moyen Âge
Durant l'Antiquité tardive...   ... (Français)
Basilica Julia - English -> Français  Nederlandse -> Français  Suomalainen -> Français  
Basilica Iulia - Deutsch -> Français  Norske -> Français  Svenska -> Français  Magyar -> Français  
Базилика Юлия - Русский -> Français  
Bazylika Julia - Polska -> Français  
Базиліка Юлія - Український -> Français  
Basilica Giulia - Italiano -> Français  
Basílica Julia - Español -> Français  
バシリカ・ユリア - 日本語 -> Français  
Basílica Júlia - Português -> Français  
朱里亚巴西利卡 - 简体中文 -> Français  
by Panoramio
Foro Romano in Summer day
Foro Romano in Summer day
SEIMA
go place
Saturn Temple
Saturn Temple
Juan Salmoral
go place
ROMAntica - CONTEST
ROMAntica - CONTEST
Mircea_RAICU
go place
Panorama Foro Romano July 16 2010
Panorama Foro Romano July 16 2010
SEIMA
go place
LA FRUTERÍA DE PINOCHO
LA FRUTERÍA DE PINOCHO
Guia arquitectura
go place
  Basilica dei Santi Cosma e Damiano (il cortile)
Basilica dei Santi Cosma e Damiano (il cortile)
juncujuncu
go place
Lana ranja
Lana ranja
Guia arquitectura
go place