Panorama de Espoo. Maps. Sites. Photos. Vidéos.

 [+]
Description  panorama

Espoo

POI: 60.205556, 24.655556
Espoo (suédois : Esbo) est la deuxième ville de Finlande. Bordant Helsinki à l'ouest, son centre est distant de seulement 15 kilomètres du centre-ville de la capitale. 8,9 % des habitants de la ville sont de langue suédoise, 5,2 % sont allophones. Espoo fait partie, avec Helsinki, Vantaa et Kauniainen, du Grand Helsinki qui regroupe un million d'habitants.
Histoire
Les premiers habitants
Les premières traces d'habitations remontent à environ 9 000 ans. Des grains de pollen indiquent la présence d’agriculteurs 1000 ans avant l'ère chrétienne. Jusqu'au XIIIe siècle la zone de peuplement épars était une frontière entre les Finnois et les Tavastes.
La période suédoise
Au XIIe siècle, des immigrants venus de Suède établissent les premières installations agricoles permanentes et assimilent la population finnoise locale peu dense. Espoo est une partie de la congrégation de Kirkkonummi jusqu'à 1486-1487. Les documents les plus anciens faisant référence à Kirkkonummi datent des années 1380 et le premier document faisant référence à Espoo date de la fin de 1431. La construction de la cathédrale d'Espoo marque l'indépendance d'Espoo. Administrativement Espoo faisait partie de l'Uusimaa, quand cette province sera partagée en province orientale gouvernée par le châtelain de Porvoo et la province occidentale gouvernée par le châtelain de Raseborg. Espoo était sur la frontière orientale de la Province de Raseporg. Au XIIIe siècle, la route royale, passait par Espoo dans son tronçon Stockholm-Turku-Porvoo-Viipuri. En 1557, le roi Gustave Vasa décide de stabiliser et de développer la région en fondant un manoir royal à Espoo. Le gouvernement achète les villages de Espåby et de Mankby puis après avoir expulsé la population construit le manoir royal d'Espåby. Le manoir royal abrite le représentant plénipotentiaire (vogt) qui collecte la taxe en nature payé par le métayer sur la ferme royale.
La période finlandaise
En 1920, Espoo est encore une municipalité rurale d'environ 9 000 habitants, dont 70 % de suédophones. L'agriculture est la source principale de revenu avec 75 % de la population vivant du fermage. Kauniainen est encore séparé d'Espoo et obtient ses droits de cité en 1972 en même temps qu'Espoo. Espoo commence à se développer rapidement dans les années 1940 et 1950. Espoo devient une ville industrielle, sa proximité d'Helsinki la rend populaire parmi les personnes travaillant dans la capitale. Entre 1950 et 2000, la population d'Espoo passe de 22 000 à 210 000 habitants. Depuis 1945, la majorité des habitants d'Espoo parle finnois, les suédophones sont environ 9 %. Le centre administratif Espoon keskus s'est développé autour de la cathédrale et de la gare ferroviaire d'Espoo. Toutefois la municipalité a retenu une structure en réseau qui comprend plusieurs centres d'habitation : Espoon keskus, Espoonlahti, Kalajärvi, Kauklahti, Leppävaara, Matinkylä, Olari et Tapiola.
Étymologie
Le nom Espoo vient probablement du nom de la rivière...   ... (Français)
Espoo - English -> Français  Deutsch -> Français  Nederlandse -> Français  Polska -> Français  Italiano -> Français  Español -> Français  Català -> Français  České -> Français  Português -> Français  Magyar -> Français  Danske -> Français  Suomalainen -> Français  
Эспоо - Русский -> Français  
Еспоо - Український -> Français  
エスポー (フィンランド) - 日本語 -> Français  
Еспо - Српска -> Français  
Espas - Lietuvos -> Français  
Esbo - Norske -> Français  Svenska -> Français  
埃斯波 - 简体中文 -> Français  
by Panoramio
Espoon rautatieasema
Espoon rautatieasema
jaakkoafs
go place
Espoon rautatieasema
Espoon rautatieasema
peru
go place
Espoo, Finland... (protestant church)
Espoo, Finland... (protestant church)
CAMILO9014
go place
Espoon kaupungintalo
Espoon kaupungintalo
jaakkoafs
go place
Espoo "City Centre"
Espoo "City Centre"
Antti Sunell
go place
Espoontori
Espoontori
Antti Sunell
go place
Espoon keskus
Espoon keskus
Antti Sunell
go place
Sites touristiques à proximité  panorama