Panorama de Nuremberg. Maps. Sites. Photos. Vidéos.

 [+]
Description  panorama

Nuremberg

POI: 49.455556, 11.078611
Nuremberg (prononcé [ny.ʁɛ̃.bɛʁ] ; Nürnberg ˈnʏʁnbɛʁkʰ en allemand) est une ville de Bavière, en Allemagne. Avec 501 072 habitants en décembre 2014, c'est la deuxième ville de Bavière après Munich. Elle est le centre économique du district de Moyenne-Franconie et l'un des principaux centres industriels d'Allemagne du sud. La rivière Pegnitz sépare la vieille ville en deux quartiers, celui de Sebald et celui de Lorenz, nommés d'après les deux principales églises de Nuremberg. Son charme de ville pittoresque et médiévale, malgré sa modernité sur les plans économique, industriel et technologique, en fait une métropole culturelle majeure d'Allemagne.
Histoire
Origines de Nuremberg
Le premier document mentionnant la ville de Nuremberg, connu sous le nom de Norenberc est dû à l’empereur Henri III (1017-1056). Il date du 16 Juillet 1050 et a été rédigé à l’occasion de l’affranchissement d’une femme de basse condition nommée Sigena qu'un noble nommé Richolf souhaitait prendre en mariage ; l'empereur lui aurait rendu sa liberté à cette occasion. L'acte d'affranchissement se termine par les mots : Actum Nórenberc [fait à Nüremberg]. Feliciter Amen). Si le terme de berg atteste bien de l'existence d'une montagne, la signification de la première partie du nom n'est pas claire. Plusieurs hypothèses ont été soulevées, comme celle qui ferait intervenir le Moyen haut-allemand nuor qui signifie la « falaise », mais aucune ne s'est réellement imposée. Dans l'état actuel des connaissances, Nuremberg semble être une création politico-militaire de l’empereur Henri III (1039-1056) servant au ravitaillement de ses armées lors de ses campagnes contre le duc de Bohème, la ville occupant à l'époque une position centrale entre les évêchés de Bamberg, Wurtzbourg, Eichstätt.
Moyen Âge
Les premières constructions de la forteresse remontent à 1050. La ville s'étend alors autour de la falaise sur laquelle le château est construit. Ce dernier est agrandi de 1140 à 1180 sous le règne de Frédéric Barberousse. En 1191, le comte Frédéric III de Hohenzollern devient par alliance le burgrave Frédéric Ier de Nuremberg. Nuremberg fait ainsi rapidement partie des villes impériales préférées et en 1219, le futur empereur Frédéric II remet à Nuremberg, qui n’était encore qu'une ville royale sans autonomie, sa fameuse Große Freiheitsbrief (grande lettre de liberté). C’est en 1256 qu’il est fait pour la première fois mention d’un conseil à Nuremberg qui entre, la même année, dans la ligue des Villes Rhénanes. En 1273, le comté des Hohenzollern devient héréditaire. En 1332, l'empereur Louis le Bavarois confirme la liberté douanière des habitants de Nuremberg. Il séjournera 74 fois dans la ville. En 1348/1349 éclate une grande révolte des artisans. Les patriciens remportent la contre-révolution. 1349 restera une année tristement célèbre. L'empereur Charles IV autorise la destruction du quartier juif pour édifier une grande place du marché : plus de 560 habitants sont assassinés...   ... (Français)
Nuremberg - English -> Français  Català -> Français  
Nürnberg - Deutsch -> Français  Norske -> Français  Svenska -> Français  Magyar -> Français  Danske -> Français  Suomalainen -> Français  
Neurenberg - Nederlandse -> Français  
Нюрнберг - Русский -> Français  Український -> Français  
Norymberga - Polska -> Français  
Norimberga - Italiano -> Français  
Núremberg - Español -> Français  
ニュルンベルク - 日本語 -> Français  
Norimberk - České -> Français  
Нирнберг - Српска -> Français  
Nuremberga - Português -> Français  
Niurnbergas - Lietuvos -> Français  
纽伦堡 - 简体中文 -> Français  
by Panoramio
Nürnberg: Martin Behaim
Nürnberg: Martin Behaim
walterswelt
go place
st. Sebald Church, Nurnberg
st. Sebald Church, Nurnberg
JohanBakker
go place
Frauenkirche Nürnberg
Frauenkirche Nürnberg
>Säm2
go place
Frauenkirche en un dia nublado de verano....
Frauenkirche en un dia nublado de verano....
LEIRE13
go place
Egidienkirche Nürnberg
Egidienkirche Nürnberg
Szekér
go place
Frauenkirche
Frauenkirche
© Kojak
go place
Goldener Brunnen in Nürnberg
Goldener Brunnen in Nürnberg
© alfredschaffer
go place