Panorama de Archives sociales suisses. Maps. Sites. Photos. Vidéos.

 [+]
Description  panorama

Archives sociales suisses

POI: 47.366827, 8.547530
Les Archives sociales suisses (Schweizerisches Sozialarchiv) sont une association regroupant un dépôt d'archives, une bibliothèque spécialisée et un centre de documentation, centrée sur les mouvements sociaux et créée en 1906 à Zurich.
Description
Les Archives sociales suisses collectionnent les documents concernant l'histoire du socialisme, du communisme, du travail, de la politique sociale, de la situation et des mouvements sociaux depuis les années 1880. Les Archives sociales documentent également les sciences humaines et sociales. Les Archives sociales sont la principale institution en Suisse collectant les documents d'origines non étatiques, pertinents pour l'histoire sociale ; par exemple les archives de nombreux syndicats, partis politiques et associations. Les Archives sociales conservent les héritages d'environ 350 organisations et 75 individus. Par exemple les archives de la section suisse d'Amnesty international (versées en 2013), de Pro Senectute Suisse (versées en 2012), du syndicat Unia et de ses précurseurs (SIB, FTMH et FCTA). Les collections fortes de plus de 337 000 unités (fin 2007) contiennent non seulement des archives proprement dites, mais aussi des imprimés (livres, périodiques, tracts, affiches, coupures de presse), microfilms et moyens audio-visuels (photographies, films, enregistrements). Au total, les fonds occupent 10 000 mètres linéaires. Ces documents sont une riche source sur le plan international, utilisée pour des recherches et des expositions.
Organisation
Les Archives sociales sont une association d'utilité publique. Au comité sont représentés les plus importants soutiens financiers : la Confédération, le canton de Zurich et la ville de Zurich. Il existe en outre un conseil consultatif scientifique. Environ 20 archivistes et bibliothécaires sont employés.
Accès
L'accès aux Archives sociales est public et gratuit. Les collections sont consultées surtout par des étudiants et des enseignants, mais aussi par des journalistes et des secrétaires associatifs. Livres et périodiques sont décrits dans le catalogue collectif suisse NEBIS. Des catalogues conventionnels existent pour les autres types de documents, au siège des Archives sociales. Ces derniers sont progressivement informatisés et publiés sur le site web.
Histoire
Les Archives sociales ont été fondées en 1906 à l'initiative de Paul Pflüger (1865-1947), pasteur, politicien et réformateur social suisse, sous le nom « Zentralstelle für soziale Literatur der Schweiz » (Centrale pour la littérature sociale). La première salle de lecture est ouverte en 1907. Déjà en 1919 il fallut déménager dans des locaux plus vastes, et à nouveau en 1957 et 1984. L'institution prend en 1942 le nom de « Archives sociales suisses ». L'accroissement des fonds est spécialement important dans l'après-guerre. Aux débuts des Archives sociales se rencontraient dans la salle de lecture des immigrants russes ou allemands. Dans l'entre-deux-guerres les archives sont fréquentées...   ... (Français)
Swiss Social Archives - English -> Français  
Schweizerisches Sozialarchiv - Deutsch -> Français  
by Panoramio
Theaterstrasse - Bellevueplatz
Theaterstrasse - Bellevueplatz
Philipp Köhler
go place
Ópera de Zurique
Ópera de Zurique
Philipp Köhler
go place
Rämi-Strasse (07/2007)
Rämi-Strasse (07/2007)
www.swiss-pics.ch by Nils W
go place
Riesenrad auf dem Sechseleutenplatz (Bellevue)
Riesenrad auf dem Sechseleutenplatz (Bellevue)
digitalfotoarchiv.ch
go place
Switzerland. Zurich. calle.
Switzerland. Zurich. calle.
Orlando Leiva
go place
Ópera de Zurique
Ópera de Zurique
Philipp Köhler
go place
Quaibrücke
Quaibrücke
Rosalia©
go place